Le programme et les objectifs détaillés du Préscolaire :

–  Le premier domaine : Découverte de soi et de l’environnement :

  • Au cours de ce domaine, l’enfant explore son corps, le développe et le préserve. Il découvre larichesse du monde (environnemental et technologique) qui l’entoure, les objets comme les êtres vivants. Il écoute, observe, cherche, manipule et verbalise les actions. Il apprend à interagir ; à utiliser des repères spatiaux et temporels pour structurer ses observations et son expérience à travers l’usage de ses sens. L’aider à mieux découvrir le monde, c’est donc enrichir et développer ses aptitudes sensorielles, lui permettre de s’en servir pour distinguer des réalités différentes.

– Deuxième domaine d’apprentissage : Organisation de la pensée :

  • A travers l’exploration, la manipulation et l’expérimentation, les enfants vont découvrir le monde du vivant, des objets, de la matière ; se repérer dans l’espace et dans le temps ; découvrir les sens et leurs fonctions ; connaître et comprendre la suite des nombres ; compter, comparer ; définir des relations ; reconnaître des formes géométriques de base, etc.

– Troisième   domaine d’apprentissage : Outils de communication et d’expression:

  • Au cours de ce domaine réparti en trois sous-domaines (activité orale- pré lecture- graphisme), l’enfant acquière progressivement « la possibilité de communiquer par l’apprentissage d’outils de base lui permettant d’utiliser la langue dans la communication, et de s’entrainer à la maitrise des règles de la pratique de la parole, du dialogue et de l’écoute ».
  • Ainsi, l’objectif de ce domaine est d’amener l’enfant à s’approprier et à utiliser le vocabulaire et les expressions langagières pour s’exprimer et communiquer en respectant le fonctionnement de la langue maternelle (ordre des mots, prononciation et intonation) mais aussi à intégrer ces outils langagiers dans des situations d’écriture, de lecture d’images et de communications orales, usuelles.
  • Activité orale :
  • Il s’agit de fournir aux enfants les outils pour les accompagner dans leur conquête de la langue. En effet, l’apprentissage de l’oral permet l’acquisition progressive d’un lexique mais aussi des structures linguistiques élémentaires.
  • Pré-lecture :
  • Dans ce sous-domaine, tout en sachant que pour l’enfant, il n’est qu’un moyen d’expression parmi d’autres : les sentiments, les émotions et les réactions enfantines se manifestent par le langage mais aussi par les gestes, les réactions à l’écoute de la musique, l’expression par les dessins, et par les jeux, d’où la nécessité de sortir de cette logique fragmentaire et s’inscrire plutôt dans une logique spiralaire.
  • Le graphisme :
  • Les activités graphiques exploitent les tendances spontanées de l’enfant au gribouillage et au coloriage. Elles assouplissent la main et le poignet. Elles favorisent le développement d’une bonne coordination entre l’œil et la main et l’acquisition d’une maîtrise de plus en plus assurée des gestes, ce qui constitue une préparation à l’écriture .

– Quatrième domaine d’apprentissage : le comportement sensori-moteur :

  • L’objectif de ce domaine est de fournir aux enfants de la classe préscolaire des activités qui aident au développement psychologique, physiologique et cognitif, dans la mesure où le passage de l’intelligence sensori-motrice à l’intelligence représentative est une des étapes-clés du développement des opérations intellectuelles. Ce passage s’opère de manière progressive par un processus d’intériorisation des schèmes sensori-moteurs et suppose une reconstruction mentale des différentes étapes du développement de l’intelligence pratique.

-Cinquième domaine d’apprentissage : les valeurs et règles de la vie commune

  • L’objectif de ce domaine est de fournir à l’enfant de la classe du préscolaire, des repères et de les sensibiliser aux règles de vie commune, d’assurer le développement de l’apprentissage de la vie en société, visant la socialisation et l’adaptation à l’environnement social, par l’assimilation des normes, des valeurs, des structures intellectuelles et culturelles et des savoirs pratiques du milieu de l’enfant.

– Sixième domaine d’apprentissage : le développement du goût artistique et esthétique :

  • L’objectif de ce domaine est d’apprendre aux enfants à agir, à s’exprimer et à comprendre le monde qui les entoure à travers les activités artistiques. Les activités de ce domaine invitent ainsi les enfants à la découverte du monde par les sens. Elles suscitent le plaisir de la découverte et favorisent le développement de la sensibilité, de l’imaginaire et de la créativité.
  • Les enfants s’approprieront des connaissances et des savoir-faire en situations d’action, plus précisément par les activités plastiques : dessin, peinture, collage, sculpture, et en s’initiant à la fabrication d’objets et d’images, ainsi qu’en pratiquant le chant, la danse et l’art dramatique.
  • Clé de voûte de la méthode, ce domaine se répartit en trois types d’ateliers créatifs qui couronnent la séquence hebdomadaire. Au cours de ces trois ateliers : l’atelier de coloriage, de chant et d’invention, les enfants explorent, s’épanouissent et inventent en s’engageant dans la réalisation de projets motivants (création de puzzles, fabrication de poupées, de maquettes, de guirlandes…). Les enfants apprennent tout en développant leur perception esthétique de l’univers et en expérimentant leur préhension du monde.

  – Atelier coloriage :

  • Cette activité vise à apprendre aux enfants à tenir un crayon en position d’écritureet à colorier une zone définie sans dépasser.

-Atelier chant:

  • Cette activité est réservée à l’écoute ; à la compréhension et à la mémorisation de la comptine de la séquence.

– Atelier invention:

  • Cette activité offre aux enfants des occasions pour travailler sans coordination œil-main et expérimenter sa dextérité. Réaliser des travaux manuels au préscolaire est aussi le moyen pour l’enfant de découvrir et d’explorer de nouvelles connaissances. Au cours de cet atelier les enfants seront invités à réaliser, en suivant une fiche de tâches, des maquettes ; des jeux ; des poupées ; des roues des saisons ……

Ces activités de bricolage et de montages permettront aux enfants de grandir, d’apprendre et de s’épanouir en s’amusant.

-A la fin de ce cycle, avec l’aide de l’éducatrice et, au travers de situations à la fois concrètes et réelles, d’activités diversifiéesvotre enfant doit :

  • participer à un échange collectif en faisant preuve d’écoute active, de compréhension et de respect envers autrui ;
  • comprendre une histoire ou un conte et de le reformuler avec ses propres mots et en respectant la chronologie des événements ; apprendre à mémoriser ;
  • mettre en ordre les péripéties d’une histoire;
  • dire ou chanter des poèmes, des comptines ou des chansons ;
  • jouer un dialogue ;
  • rythmer un texte en scandant les syllabes orales ;
  • reconnaître une même syllabe au début, au milieu ou à la fin de mots.
  • dénombrer une quantité en utilisant la suite orale des nombres connus ;
  • associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée en se référant à une bande numérique ;
  • reconnaître, classer, nommer des formes simples : carré, triangle, rond ;
  • se repérer dans l’espace ;
  • se situer dans l’espace par rapport à soi et utiliser un vocabulaire approprié ;
  • situer des objets par rapport à des repères fixes ;
  • reconnaître, classer, sérier, désigner des matières, des objets, leurs quantités et leurs usages
  • reconnaître les organes des sens et leurs fonctions ;
  • connaître et appliquer quelques règles d’hygiène du corps ;
  • connaître et appliquer quelques règles d’hygiène de l’alimentation.
  • quitter l’univers de la toute petite enfance.
  • passer d’un rythme égocentré vers l’organisation du temps et de l’expérience d’élève.
  • prendre conscience de son corps ; se repérer dans le temps et dans l’espace.
  • développer sa motricité ; verbaliser ses émotions.
  • acquérir le sentiment du présent ; à connaître des séquences temporelles régulières.
  • inscrire ses souvenirs pour être capable de se projeter.
  • gérer son anxiété ; à découvrir qu’il est limité dans ses actions.
  • différer la réalisation de ses désirs ; à solliciter son imagination pour supporter ce renoncement.
  • développer son langage ; se construire et s’investir dans des activités ludiques et symboliques. ——–avoir acquis le sens des positions corporelles convenables et complexes et une coordination des mouvements.
  • effectuer une distinction cognitive et sensorielle.
  • avoir acquis les comportements d’autonomie en matière d’hygiène, de nutrition, de sécurité sanitaire.
  • respecter des règles de vie commune et des interactions émotionnelles positives au sein de la communauté.
  • acquérir des attitudes positives envers soi, envers l’autre et l’environnement, appréciant les valeurs artistiques et esthétiques.